VOL

07/07/2017

Si vous constatez le vol de votre véhicule, vous devez déposer une plainte dans un commissariat ou une gendarmerie dans les 24 heures, il vous sera remis un reçu de votre déclaration. Si le voleur a provoqué un accident ou endommagé des biens avec votre voiture, votre responsabilité ne sera ainsi pas engagée.

Vous devez aussi prévenir dans les 24 heures la préfecture du lieu d’immatriculation de votre véhicule en faisant opposition au service des cartes grises.

 

Vous devez ensuite déclarer ce vol auprès de votre assureur dans le délai mentionné au contrat pour pouvoir être indemnisé. Ce délai ne peut être inférieur à deux jours ouvrés (samedi, dimanche et jours fériés non compris). La déclaration de vol peut être faite par téléphone, par lettre recommandée avec accusé de réception, ou en se rendant à son agence (contre récépissé). N’oubliez pas de fournir l’attestation de dépôt de plainte.

 

Toute personne qui met une voiture en circulation doit souscrire une assurance. Le minimum obligatoire est l’assurance « au tiers ». La garantie contre le vol est en général incluse dans les contrats « tous risques » mais l’indemnisation de l’assuré en cas de vol ou de tentative de vol du véhicule n’est pas automatique, la garantie contre le vol n’étant pas obligatoire. L’assuré doit donc avoir souscrit cette garantie spécifique pour être couvert contre ce risque. Par ailleurs, l’étendue de cette garantie dépend des contrats. Ainsi, elle peut exclure les accessoires du véhicule.

Si le véhicule est retrouvé endommagé, l’assurance vous indemnise des frais de récupération du véhicule (dépanneuse, fourrière…), du montant des réparations, dans la limite de la valeur du véhicule définie dans le contrat, et sous déduction d’une éventuelle franchise. Pour être indemnisé du vol de votre véhicule, vous devez démontrer qu’il y a eu tentative de vol par des preuves matérielles, par exemple serrure ou antivol forcés, traces de manipulation des fils électriques…. En l’absence de traces d’effraction, vous devrez apporter tous les éléments de preuves (témoignages, expertises) possibles, sinon l’assurance peut refuser l’indemnisation.

Si le véhicule n’est pas retrouvé, la perte est généralement considérée comme définitive 30 jours après le vol, vous pouvez demander le remboursement de votre véhicule à votre assureur contre remise des clés et de la carte grise. Pour une voiture neuve (c’est-à-dire, généralement, datant de moins de six mois), les assureurs remboursent le plus souvent sa valeur d’acquisition. Certaines compagnies exigent, pour l’évaluation du véhicule, les factures d’achat et d’entretien.

L’indemnité versée sera égale à la valeur vénale du véhicule à moins que le contrat ne précise une autre valeur. Cette valeur est fixée par un expert en fonction du prix du véhicule, de son ancienneté, de son état d’entretien et de son kilométrage (« valeur à dire d’expert »). Toutefois, le contrat peut préciser une autre valeur. Par exemple, une valeur conventionnelle précisée au contrat ou une valeur à neuf durant les 6 mois qui suivent l’achat.

Si le véhicule est retrouvé après avoir été indemnisé à son propriétaire, celui-ci peut conserver le montant de l’indemnisation et abandonner son véhicule ou reprendre le véhicule et rembourser l’indemnisation.

LA SOLUTION DE L'EXPERT

null
Avec Pierre Steward,

Consultant chez Experveo

  • Faites installer une alarme et un coupe-circuit.
  • Apposez sur les vitres les autocollants fournis avec l’alarme
  • Faites tatouer le numéro de châssis sur toutes les vitres du véhicule.
  • Dès que vous stationnez, serrez le frein à main, verrouillez coffre et portes et bloquez l’antivol de direction.
  • Si vous disposez d’un emplacement de stationnement dans un lieu fermé (parking ou box), utilisez-le plutôt que de laisser votre véhicule dehors même momentanément. Ne laissez pas votre télécommande ou badge d’ouverture du parking à l’intérieur du véhicule.
  • En toutes circonstances, ne vous absentez pas de votre véhicule moteur en route et clefs sur le contact.
  • Si vous êtes accidenté, retirez les clefs du contact avant de descendre de votre véhicule.
  • Conservez sur vous papiers, chéquiers, double de clefs, objets de valeur, ne les laissez pas dans votre véhicule.
  • Évitez de stationner votre véhicule dans un lieu isolé ou, la nuit, mal éclairé

Pensez aux alarmes traditionnelles pour vous protéger :

  • Gravure sur les vitres des numéros de série du véhicule
  • Alarme
  • Canne ou barre de volant
  • Boîtier de géolocalisation
  • Alarme et GPS reliés au smartphone
  • POUR ÊTRE CONTACTÉ PAR UN EXPERT D'EXPERVEO, REMPLISSEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS :